Sophie Akrich

improvisation | interprétation


Elle se forme comme comédienne à Montréal et à Paris auprès d’Antoine Campo avec qui elle commence la mise en scène et découvre les auteurs qu’elle aime toujours faire travailler : Sophocle, Molière, Shakespeare, Claudel, Genet, Strindberg, Levin… 

Après plusieurs créations collectives, notamment Rêves et Je t’embrasse pour la vie, elle crée sa compagnie Les Aimants et met en scène plusieurs auteurs vivants avec lesquels elle travaille en étroite collaboration : Terre Sainte de Mohamed Kacimi (création, théâtre de la Tempête), Le Gardeur de silence de Fabrice Melquiot (création, théâtre de la Tempête), Lettres à l’Humanité de José Pliya  (création, scène Nationale de Guadeloupe)… Elle poursuit son travail autour des écritures contemporaines avec  le cycle Les Nuits juste avant les Forêts , lectures publiques et mises en espace. Elle collabore plusieurs années avec Philippe Adrien au Théâtre de la Tempête comme assistante à l’écriture tout en se consacrant à la formation et la pédagogie.  

Elle intervient depuis 2011 à l’Ecole Blanche Salant et Paul Weaver ainsi qu’en milieu scolaire, hospitalier, en centres d’hébergement et dans les grandes écoles suptélécom, agroparitech… Ces interventions donneront lieu notamment aux spectacles Gare de l’Est à la Cité de l’histoire de l’immigration et Ouvre la Bouche si t’es vivant au Théâtre de la Commune. Elle accompagne des artistes dramatiques, musiciens, metteurs en scène dans leurs créations et travaille comme coach pour de jeunes acteurs au théâtre et au cinéma.